Les 5 tendances du monde du travail à ne pas louper

accompagner-la-mobilite-1298385111

Le 27 juin 2013 | par Xavier de Mazenod via zevillage.net

La compréhension de 5 tendances-clés qui vont profondément modifier la façon dont nous travaillons dans le futur permettra aux organisations de mieux se préparer et de s’adapter aux changements.

Dans cet article de prospective du magazine ForbesJacob Morgan expose cinq tendances du futur du travail:

  • la modification des comportements façonnées par les médias sociaux
  • l’impact des nouvelles technologies collaboratives
  • le basculement dans le cloud
  • la génération Y qui va bientôt devenir la population salariée majoritaire
  • la mobilité et la « connexion au travail ». 

Les comportements sont façonnés par les médias sociaux qui entrent dans l’entreprise

Une grande partie de ce que nous voyons à l’intérieur de nos organisations en ce qui concerne la collaboration «sociale» est alimentée par ce qui se passe sur le Web. Les plateformes telles que Facebook, Twitter, Linkedin, Foursquare, et bien d’autres, ont engendré des outils plus « orientés entreprise « comme Jive, Yammer, Chatter, et des dizaines d’autres. Ces technologies entraînent des nouveaux comportements tels que la création de communautés, l’ouverture et la transparence, le partage d’informations et d’idées, la capacité à facilement trouver des gens et de l’information. Ces comportements (et ces technologies) sont en train de faire leur chemin dans nos organisations et contribuent à façonner l’avenir du travail.

Les nouvelles technologies de collaboration ont un impact considérable sur la façon dont nous travaillons et dont nous travaillerons à l’avenir. Ces technologies nous donnent la liberté et de la flexibilité de travailler à partir de n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel appareil.

Être capable de trouver des experts et de communiquer avec ses collègues (connus ou inconnus) à travers le monde est une possibilité qui n’existait pas auparavant. Les hiérarchies sont aplanies et n’importe quel employé peut se connecter ou communiquer avec n’importe qui d’autre dans la société, indépendamment de l’ancienneté. L’information est maintenant ouverte au lieu d’être verrouillée.

Les systèmes sont connectés et les possibilités d’amélioration des processus, l’expérience client et l’amélioration globale de l’efficacité abondent. Ces nouvelles technologies permettent également à des actions simples d’avoir de grands impacts. Par exemple, le PDG d’une entreprise peut « liker » ou commenter une idée que l’employé peut afficher publiquement à l’intérieur de l’entreprise. Ces mêmes employés ont maintenant une voix au sein de leurs organisations et ont la capacité de devenir des leaders sans avoir à être des gestionnaires.

Basculement dans le Cloud

Pratiquement chaque plate-forme de collaboration a aujourd’hui une option de déploiement dans le Cloud. Cela signifie que la barrière à l’entrée est quasiment nulle. Les entreprises n’ont plus besoin d’attendre l’approbation morale ou la bénédiction du service informatique pour réaliser des investissements dans ces domaines.

N’importe qui doté d’une carte de crédit et d’un accès à l’Internet a désormais la possibilité de déployer toute technologie correspondant le mieux à ses besoins. C’est un énorme changement à l’intérieur des organisations qui, traditionnellement, devaient compter sur la DSI pour accéder à des nouvelles technologies, avec des coûts élevés et des déploiements complexes.

La Génération Y majoritaire chez les salariés

En 2020 la génération Y représentera la moitié des salariés aux Etats-Unis. Ce sont des gens qui ont grandi avec les médias sociaux que nous utilisons aujourd’hui. Ils sont habitués à être connecté et à fonctionner en mode collaboratif et en mobilité.

Ils sont également habitués à partager les uns avec les autres, à communiquer via les réseaux sociaux, à travailler depuis n’importe quel endroit, à avoir une voix, et à apprendre sur les sujets qui les intéressent. La plupart des organisations ont du mal à s’adapter à cette évolution des effectifs au moment où les baby-boomers se préparent à la retraite. Les organisations qui cherchent à attirer et à retenir les meilleurs talents vont devoir s’adapter.

Mobilité et   « Connexion au travail »

La mobilité ce n’est pas seulement pouvoir travailler et accéder aux gens ou à l’information à partir d’un appareil mobile. Cela signifie aussi être un travailleur mobile qui peut travailler depuis n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel appareil.

L’idée de « connexion au travail »  se répand au sein des organisations au fur et à mesure qu’elle autorisent l’accès à des environnements de travail plus flexibles. Avec une connexion Internet, vous disposez de tout ce dont vous avez besoin pour accéder à votre travail. Le concept de devoir se rendre au bureau pour travailler est mort.

Les organisations intelligentes et innovantes à travers le monde ont déjà été faire les investissements nécessaires pour s’adapter à ces changements. Certaines l’ont fait depuis plusieurs années alors que de nombreuses autres essaient toujours de comprendre ces évolutions.

Peu importe où vous êtes situés dans ce spectre, ce futur du travail est quelque chose que vous devez prendre en compte et auquel vous devez vous adapter si vous voulez que votre organisation continue d’exister.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s