Quand les peurs empêchent le monde d’avancer

Une enquête de Mozy lève le voile sur les peurs irrationnelles des salariés. Et certaines prêtent vraiment à sourire, même si elles font souffrir ceux qui les expriment. 

Croyez-le ou non, mais 84% des employés ont des peurs irrationnelles qui les empêchent de dormir et/ou d’être efficaces dans leur travail.

  • 25% sont, en effet, anxieux à l’idée d’envoyer un mail sensible à la mauvaise personne.
  • 23% ont peur d’être licencié alors qu’il y a aucune raison pour le justifier.
  • 19% craignent qu’on découvre qu’ils ne sont pas compétents dans leur travail.
  • 21% ont peur d’accéder à un site Web inapproprié pendant une recherche banale au bureau.
  • 27% sont terrifiés à l’idée de s’exprimer en public. 8% pensent même que le photocopieur de leur bureau va les attraper.
  • 68% des sondés avouent avoir parfois préféré ne pas faire une chose de peur que cela ne se révèle plus compliqué que prévu.

Beaucoup travaillent donc dans une climat anxiogène. Et ces peurs ne font clairement pas avancer les choses. Ainsi, 37% des projets sont encore freinés par les craintes des directeurs. Ce qui fait qu’au final, un projet sur quatre prend du retard et ne donne aucun résultat. 15% des employés pensent que personne ne prend de risque au bureau. Plus grave, un tiers d’entre eux n’a jamais soumis la moindre idée au travail.

41% des sondés pensent toutefois que dans un futur proche, nous ne craindrons plus d’utiliser nos cartes de crédit pour commander en ligne en raison des risques de sécurité et 33% pensent qu’il ne faudra plus attendre longtemps avant que les gens se moquent du fait d’avoir peur de stocker des fichiers dans le Cloud. « Les peurs irrationnelles ont toujours guidé nos actions tout au long de l’histoire et auraient pu considérablement freiner la modernisation du monde si elles n’avaient pas été surmontées, explique Claire Glabois-Alcaix, directrice marketing chez Mozy. Par exemple, nombreux sont ceux qui considéraient la médecine comme de la sorcellerie, ou étaient terrifiés par l’idée de pouvoir naviguer jusqu’au bout du monde, ou encore croyaient qu’envoyer des humains en orbite pourraient leur causer la « folie de l’espace ». Heureusement, ces mythes ont été dissipés. Nous pensons que dans le futur, ce sera également le cas pour de nombreuses technologies modernes que certains voient encore avec un œil suspicieux aujourd’hui« . C’est le cas notamment du Cloud et de tous les services à la demande en ligne, mais aussi des outils de collaboration et des réseaux sociaux notamment.

Beaucoup ont encore peur d’expérimenter de nouvelles choses au travail. 17% des sondés vont encore plus loin et disent que leur société n’encourage pas l’innovation. « Il apparait souvent que les managers au travail limitent leurs employés, ce qui étouffe le potentiel des entreprises et de leur personnel à cause de craintes et de doutes, ajouteClaire Glabois-Alcaix. Pour maximiser nos opportunités, nous devons remettre en question les vieilles conceptions non fondées à propos des risques et des avantages des technologies de stockage et de collaboration dans le Cloud afin de profiter de nouvelles opportunités en ligne« . Un terrain que défriche justement Mozy par EMC.

Source : http://www.itchannel.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s